Et un jour, La boite à bouillons…

citation de Paulo Coelho

En ce jour particulier pour moi dans ma vie personnelle, j’écris justement mon premier article du blog ! Est-ce seulement une coïncidence ? Tout comme l’aventure de l’entrepreneuriat qui démarre ?

Cela ne vous arrive jamais de vous dire que ce qui se présente à un instant de votre vie est un signe ?
Un signe du destin, de la vie, ou encore d’un être important déjà parti ?

Pour ma part, tout en étant assez pragmatique, je dois admettre que mon projet est une succession de hasards et d’évidences à la fois ! Impossible de fuir cette réalité qui s’est imposée assez vite à moi ! Je l’avoue, même le choix du nom de La boite à bouillons est assez improbable (merci Valérie!).

Alors comment une rencontre ou plutôt une succession de rencontres peut aboutir à quelque chose d’un peu surprenant, voire déroutant au départ puis finalement totalement cohérent avec ce qui est là, en vous depuis toujours !? L’être humain a ceci de complexe mais de fascinant, qu’il est dans un mouvement perpétuel ne sachant parfois pas lui-même si c’est vraiment la bonne décision.Heureusement, l’audace et le désir sont là pour le pousser un peu !

Demain, le 16 octobre, je signe mon « contrat» avec l’ouvre-boite 44, vous savez la coopérative qui accompagne les « jeunes » créateurs d’entreprise dans un esprit collaboratif. Je suis fière et heureuse de rejoindre une belle famille qui porte beaucoup d’espoir et d’audace pour un monde économique « meilleur », au sens plus « éthique » et « porteur de changements » pour la grande famille des acteurs économiques qui co-entreprennent sur le même territoire avec certainement tous le désir d’un monde plus juste.

A ce jour, je ne fais pas de plan sur la comète sur l’avenir de La boite à bouillons ! Je vais profiter de chaque rencontre et prendre plaisir dans chaque projet qui prendra forme.
Ma seule règle restera celle de l’origine de La boite à bouillons : suivre mon intuition ! Et en toute confiance !